Groupe Forget - Polyclinique de l'Oreille
alimentation et sante auditive

Une alimentation pour une meilleure audition

Il y a de multiples façons de protéger son audition. Des études ont démontré qu’il existerait des liens entre la nutrition et la déficience auditive. Le style de vie ainsi que l’hygiène alimentaire procureraient donc une protection contre la perte d’acuité auditive liée à l’âge et à la détérioration de l’oreille interne.

La vitamine D

Elle favorise l’absorption du calcium, indispensable pour avoir des os solides. Une carence en vitamine D chez l’adulte est susceptible de provoquer une ostéopénie, une maladie entrainant un durcissement et une porosité des ossements de l’oreille. Il est conseillé de manger du poisson (en particulier du saumon, de la truite et de la sardine) deux fois par semaine.

Sources de vitamine D : huile de foie de morue, huile de poisson, saumon, maquereau, thon, truite, sardine, foie et jaunes d’oeufs.

Les vitamines A, C et E ainsi que le magnésium

La vitamine A, ainsi que la vitamine C, la vitamine E et le magnésium, apportent une protection supplémentaire (propriétés anti-oxydantes) contre les pertes auditives induites par le bruit. Ils empêchent la production de radicaux libres (des substances hautement réactives) qui se forment lors de l’exposition au bruit.

Sources de vitamine A : brocoli, courges, épinards, navet, carottes, cantaloups, pommes de terre douces, abricots, foie, lait, beurre, fromage et oeufs.

Sources de vitamine C : brocoli, poivrons, chou-fleur, chou vert, choux de Bruxelles, ananas, fraises et agrumes.

Sources de vitamine E : germe de blé, légumes verts (feuillus), margarine et huile végétale.

Sources de magnésium : produits laitiers, viande, poisson, volaille et légumes.

La vitamine C

Réduire les infections de l’organe auditif, est-ce possible ? Oui ! En mangeant des légumes verts ou des fruits riches en vitamine C, vous augmentez vos défenses immunitaires !

Sources de vitamine C : brocoli, poivrons, chou-fleur, chou vert, choux de Bruxelles, ananas, fraises et agrumes.

La vitamine B12

Elle améliore l’audition en régulant la formation de globules rouges, qui contribuent au métabolisme de l’homocystéine et préviennent les acouphènes.

Sources de vitamine B12 : produits laitiers, oeufs, viande bovine maigre et fruits de mer.

L’acide folique

Elle diminue la production d’homocystéine, qui est susceptible d’être la cause de certains types de surdité. Il favorise la circulation du sang jusqu’aux structures internes de l’oreille. Votre maman avait raison : mangez du « vert », mangez des légumes !

Sources d’acide folique : foie, épinards, asperges, pois, brocoli, avocats, laitue, arachides, tomates, oeufs, fraises, papaye, cantaloups et bananes.

Le manganèse

Il améliore l’audition en favorisant la formation des tissus conjonctifs et des os. Il est également nécessaire pour le fonctionnement normal du cerveau et des nerfs. Une carence en manganèse peut augmenter le risque de souffrir d’acouphènes.

Sources de manganèse : pommes, abricots, avocats, haricots, ananas, baies, raisins secs, oeufs, céleri, légumes et pignons.

La morale de cette histoire : en améliorant la qualité et la diversité de votre alimentation, vous agissez non seulement en faveur de votre santé, mais également en faveur de votre audition.

 

par Groupe Forget, audioprothésistes, partenaire de Polyclinique de l’Oreille

 

Source : Listen – Le monde de Widex, numéro 3, 2011

 

Partagez cette page sur
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Laissez un commentaire

1 Commentaire sur "Une alimentation pour une meilleure audition"

Trier par:   plus récents | plus anciens
[…] Les 4 aliments qui peuvent éloigner Alzheimer et Parkinson. Publicité Une étude de l’institut de Weizmann en Israël a découvert que la spermidine pourrait inverser le rythme circadien du corps (alternance veille/sommeil). Cela aurait pour effet de faire vivre plus longtemps, en rendant le corps moins sujet aux maladies liées à l’âge comme le cancer, la maladie de Parkinson ou la maladie d'Alzheimer. A l'inverse, l’affaiblissement du rythme circadien peut conduire à une grande variété de maladies liées au vieillissement.La molécule est particulièrement présente dans les petits pois et le fromage bleu mais aussi dans soja et le maïs.… Read more »
wpDiscuz