Groupe Forget - Polyclinique de l'Oreille
Médicaments ototoxiques

Des médicaments ototoxiques : toxiques pour notre santé auditive?

 

Les médicaments, conçus pour traiter des maladies, ont souvent des effets bénéfiques, mais aussi des effets secondaires pouvant être néfastes à divers degrés pour notre santé. Il existe des médicaments ototoxiques, soient toxiques pour nos oreilles. Ils peuvent causer des étourdissements, des vertiges, des nausées ou même modifier la cochlée. L’altération de cette structure de l’oreille interne peut engendrer des acouphènes et une perte auditive temporaire ou permanente.

Quels sont les facteurs ayant un impact sur la toxicité d’un médicament ?

Facteurs liés à la personne :

  • Être déjà atteint d’une perte auditive
  • Troubles de l’équilibre déjà présents chez l’individu
  • Préexistence d’une pathologie (ex. : insuffisance rénale)
  • Âge avancé du patient
  • Sensibilité particulière aux médicaments

Facteurs liés aux médicaments :

  • Posologie
  • Mode d’administration
  • Durée du traitement
  • Interaction avec d’autres médicaments ototoxiques

Quels sont les médicaments ototoxiques ?

Des centaines de médicaments peuvent être ototoxiques, qu’ils soient prescrits ou en vente libre en pharmacie. En voici quelques exemples :

  • Les anti-inflammatoires : les salicylates (aspirine), les acides acétiques (indométacine), etc. Les deux composantes les plus connues pour être dommageables sont l’ibuprofène et le naproxène.
  • Les médicaments utilisés en cancérologie/hématologie : le cisplatine et ses dérivés.
  • Les diurétiques : le furosémide, l’acide étacrinique, etc.
  • Les antibiotiques : les aminosides, les macrolides, etc.

Comment prévenir une perte auditive causée par les médicaments ototoxiques ?

Si vous souffrez d’acouphènes ou d’une perte auditive, n’hésitez pas à le mentionner au professionnel de la santé (médecin, pharmacien) que vous consultez afin d’éviter autant que possible tout médicament pouvant s’avérer ototoxique. Dans le cas où votre médecin vous prescrit un nouveau médicament, informez-vous de l’existence d’effets secondaires ototoxiques.

 

Pour les médicaments en vente libre, il est recommandé de lire attentivement l’étiquette sur le contenant ou de consulter votre pharmacien afin de vérifier la possibilité d’ototoxicité et d’éviter toute interaction avec d’autres médicaments.

 

par Mélanie Brière, audiologiste, Polyclinique de l’Oreille
Partagez cette page sur
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Laissez un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz