Message important - Coronavirus (COVID-19)

Groupe Forget - Polyclinique de l'Oreille
À propos de la perte auditive

À PROPOS DE LA PERTE AUDITIVE

L’acuité auditive diminue vers l’âge de 40 ans. À partir de 65 ans, 1 personne sur 3 aura une perte auditive alors qu’à partir de 75 ans, c’est 1 personne sur 2.

Symptômes révélateurs de la perte auditive :

  • Vous trouvez que les gens autour de vous marmonnent ;
  • Vous confondez des mots similaires (« cil » et « fil », par exemple) ;
  • Vous faites souvent répéter votre entourage, car vous avez l’impression que les personnes ne parlent pas assez fort, surtout les voix aiguës (femmes, enfants) ;
  • Vous avez de la difficulté à comprendre des conversations dans des lieux où il y a du bruit ambiant (lieux publics, par exemple) ;
  • Vous montez le volume de votre téléviseur à un niveau élevé ;
  • Vous manquez la sonnerie de téléphone, la sonnette de la porte d’entrée ou encore le son de votre réveille-matin parce que vous ne les avez pas entendus ;
  • Vous avez l’impression de ne plus entendre comme auparavant.

Types de perte auditive et causes

La perte auditive de conduction

Elle peut être due à un corps étranger qui obstrue le conduit auditif, par exemple un bouchon de cire, à une perforation du tympan, à un mauvais fonctionnement des osselets, à une otite ou un liquide dans l’oreille moyenne.

Ce type de perte auditive peut souvent être réglé par une intervention médicale et ne représente que 10% des cas de pertes auditives.

La perte auditive neurosensorielle

Ce type de perte représente 90% des cas et est le résultat de la destruction de cellules ciliées de la cochlée ou à une atteinte du nerf auditif. Elle est souvent due au vieillissement, peut être de source génétique ou alors la conséquence d’une exposition répétée à des sons très forts.

Ce type de perte auditive est irréversible, malheureusement, mais peut souvent être compensé par des aides auditives.

Les conséquences de la perte auditive

Les impacts de la perte auditive sont multiples, pouvant être autant émotionnels que physiques : isolement, gêne, frustration, diminution de l’estime de soi, fatigue, stress, apparence de difficultés cognitives, etc. Les conversations avec les proches deviennent des défis, le travail moins intéressant et les loisirs moins réjouissants. Côté pratique, ne pas entendre la minuterie du four, le téléphone qui sonne, l’alarme de feu qui se déclenche ou la circulation en voiture peut affecter notre sécurité et notre autonomie.

Qu’est-ce que la privation sensorielle ?

Une autre conséquence de la perte auditive non traitée est le risque de privation sensorielle, soit la diminution de la compréhension de la parole par manque de stimulation auditive. Une perte d’audition est souvent irréversible, ainsi tarder à la traiter ne permettra pas de retrouver la compréhension de la parole à son plein potentiel.

» En cas de doute, n’hésitez pas à faire un test complet avec un audiologiste !

Solutions à la perte auditive

Appareillage/aides auditives :

Retrouver l’audition, c’est possible et peut-être plus accessible que vous ne le croyiez. Issues des technologies les plus avancées, les aides auditives vous offrent un meilleur contact avec le monde sonore qui vous entoure.
» Consultez un audioprothésiste pour trouver des solutions adaptées à vos besoins

Aides de suppléance à l’audition (ASA) :

Les aides de suppléance à l’audition sont des accessoires qui sont conçus pour rendre votre vie plus facile, et ce, peu importe la situation. Que ce soit pour l’écoute de la télévision, entendre le réveille-matin, etc.
+ Plus de détails

Stratégies de communication :

Il s’agit de moyens que le professionnel de la santé auditive vous recommandera afin de faciliter et améliorer les échanges entre une personne ayant une perte auditive et son entourage.
+ Plus de détails