Groupe Forget - Polyclinique de l'Oreille
Musique et ses bienfaits

La musique et ses effets sur le cerveau

La musique agit directement sur notre corps. L’écouter nous fait plaisir, nous stimule. Plusieurs études ont observé les effets qu’a la musique sur le cerveau humain. Mais quels sont-ils?

1. La musique peut influencer la perception de l’effort et faire oublier l’état de fatigue

Elle influence d’abord la « perception de l’effort ». Selon une étude de la Southern Connecticut State University, réalisée auprès de joueuses de basketball, celles qui écoutaient de la musique rythmée pendant l’effort ont couru en moyenne cinq minutes de plus que les autres (à un niveau d’intensité de 85 à 90 % de leur fréquence cardiaque maximale).

Elle fait oublier l’état de fatigue, ce qui retarde le moment où la volonté de ralentir la cadence se fait sentir. Une musique aux BPM (battements par minute) élevés peut également faire augmenter la vitesse des athlètes, selon une étude du psychologue sportif Costas Karageorghis, de l’Université Brunel, au Royaume-Uni.

La musique, carburant des athlètes. Aux Jeux olympiques de Pékin, où il a raflé huit médailles d’or, Michael Phelps écoutait toujours la même chanson quelques minutes avant de nager pour gagner : I’m Me, du rappeur Lil Wayne. Le nageur a confié en entrevue qu’il s’inspirait de la fougue des paroles. En effet, selon plusieurs études, la musique agit de façon positive sur les sportifs pour plusieurs raisons, que ce soit avant ou pendant une performance.

2. Écouter de la musique fait libérer de la dopamine dans le cerveau

Il s’est avéré, après de nombreuses explorations du cerveau, que les zones cérébrales des émotions musicales ne sont pas distinctes des zones des autres émotions. Effectivement, lorsque nous écoutons une mélodie qui nous plait, les circuits neuronaux qui entrent en jeu sont ceux qui interviennent dans les mécanismes de motivation et de récompense. Le système limbique est le siège des mécanismes d’action euphorisants, et donc des effets de dépendance aux drogues, mais également au chocolat ou encore aux sports extrêmes.

3. Améliorer le sommeil et la relaxation

Les effets apaisants d’une musique douce – instrumentale ou chantée – ont été observés à tous les âges de la vie. Selon les résultats d’études cliniques effectuées auprès de personnes âgées, la musicothérapie pourrait faciliter l’endormissement, diminuer le nombre de réveils, améliorer la qualité du sommeil et en augmenter la durée ainsi que l’efficacité.

4. État de bien-être et émotions positives

Les œuvres musicales ont une structure expressive suffisamment puissante pour imposer des états émotionnels. Elles peuvent aussi diminuer l’état d’anxiété, le niveau de stress et améliorer l’humeur.

5. La musique d’ambiance aide à la créativité

  • Aider à développer des moyens cognitifs comme l’attention et la mémoire ;
  • Faciliter le processus pour permettre de venir à bout de difficultés en procurant un environnement créatif propice à l’expression de soi ;
  • La musique évoque des souvenirs et des associations. Écouter de la musique dans un état détendu et réceptif stimule les pensées, les images et les sentiments.

Expérimentez les effets positifs :

  1. Soyez à l’affût de l’effet que provoquent certaines musiques ou certaines paroles de chansons sur votre humeur, et votre niveau d’inspiration et d’énergie.
  2. Faites jouer différentes trames musicales selon les activités et besoins du moment : relaxante, inspirante, motivante, etc.
  3. Évidemment, le volume sonore doit être approprié et adapté aux circonstances.

    Musique sur le cerveau

    Le schéma ci-haut est à titre indicatif seulement.

     

par Pascale Héon, audiologiste, Polyclinique de l’Oreille
Partagez cette page sur
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
77Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Laissez un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz