L'ensemble de nos services demeurent disponibles. N'hésitez pas à nous contacter.

Groupe Forget - Polyclinique de l'Oreille
Surdité et démence

Surdité et démence

Une déficience auditive non corrigée pourrait vous rendre plus à risque de développer des problèmes cognitifs.

Plusieurs écrits scientifiques révèlent une grande prévalence du déclin cognitif et de la démence avec la surdité qui augmente avec l’âge (presbyacousie), particulièrement chez les 65 ans et plus. La presbyacousie serait alors un facteur de risque pour le développement d’une démence.

Des hypothèses sont proposées pour tenter d’expliquer le rôle de la surdité sur le déclin cognitif. Parmi celles-ci, il est suggéré que la surdité peut causer un isolement social et contribuer ainsi au vieillissement cognitif, qu’elle peut causer une surcharge cognitive au détriment d’autres processus cognitifs tels que la mémoire ou même, qu’elle peut entraîner des modifications des structures du cerveau. Bien que les mécanismes précis qui expliquent le lien entre la surdité et les problèmes cognitifs ne soient pas encore connus, il apparaît qu’elle contribue d’une façon ou d’une autre au développement de la démence.  

En moyenne, la presbyacousie précèderait l’apparition d’une démence de 5 à 10 ans. Sachant également que la perte auditive et la démence augmentent tous deux les restrictions aux activités quotidiennes des personnes qui en sont atteintes, cette information n’est pas à prendre à la légère.

Ainsi, l’évaluation auditive et que le port d’appareils auditifs pourraient être une bonne façon de modifier l’évolution du déclin cognitif en plus des autres bénéfices associés à la correction auditive. De ce fait, toute personne âgée de plus de 60 ans devrait idéalement passer un examen auditif régulier.

 

Si vous avez des questions sur votre audition ou pour celle d’un proche, nos professionnels de la santé auditive se feront un plaisir d’y répondre.

 

PAR VALÉRIE AUDET, Audiologiste, Polyclinique de l’Oreille

Partagez cette page sur
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laissez un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz